Menu:

Recherche:



Les plus lus:



Autres sites medsource.fr


Arthrose cervicale: symptômes


Le principal symptôme de l'athrose cervicale est la cervicalgie (douleur au niveau de la nuque et du cou). L'arthrose cervicale peut aussi provoquer des troubles de la sensibilité au niveau des membres, notamment des fourmillements ou un engourdissement affectant l'un des bras. La plupart des symptômes peuvent être réduits et, dans certains cas, supprimés par un traitement adapté.



Symptômes


Douleurs : le premier symptôme de l'arthrose cervicale à apparaître est une douleur chronique de la nuque et du cou. La douleur peut être lanscinante et irradier vers le bras ou le dos. En cas d'extension de la douleur au cou et au bras on parle de névralgie cervico-brachiale

Raideur de la nuque: elle apparaît peut à peu à mesure que vont s'user les cartilages des vertèbres cervicales. La raideur peut n'être ressentie que lors des mouvements de rotation latéraux (signe de tête pour dire "non") ou verticaux ( signe de tête pour dire "oui").

Dans les phases plus avancées de la maladie, on peut observer l'apparition de nouveaux signes. Ils sont très souvent provoqués par l'apparition d'ostéophytes (des excroissances osseuses anormales qui se développent sur les points d'usure de l'os).

Céphalées: des maux de têtes peuvent survenir. L'arthrose peut favoriser le déplacement d'un disque vertébral ou entraîner l'apparition d' ostéophytes. Ceux-ci vont, dans certains cas, provoquer une compression d'une artère et limiter le flux sanguin vers le cerveau ce qui engendre des maux de têtes parfois intenses fréquemment associés à des vertiges.

Fourmillements, engourdissements: l'apparition de fourmillements (on parle en médecine de paresthésies) est provoqué par le même phénomène que les céphalées: l'apparition d'ostéophytes. A cette différence que les ostéophytes, ou le déplacement d'un disque, ne compriment pas une artère mais la moelle épinière. La compression de la moelle épinière provoque des "interférences" au niveau des signaux nerveux qui vont se manifester par l'apparition de paresthésies. On parle alors de myélopathie cervicale ( ou myélopathie cervico-arthrotique).

>> Lire la suite: traitement